Cameroun : un bio-insecticide pour lutter contre le paludisme

Publié le :

Ces femmes africaines qui font avancer la science (1/6). Agnès Antoinette Ntoumba est une chercheuse d’origine camerounaise. Elle s’intéresse au paludisme, l’une des maladies les plus meurtrières en Afrique. En raison des nombreux cas de résistance observés chez les moustiques après l’utilisation d’insecticides chimiques, elle a décidé de mettre au point un bio-insecticide à base de plantes endémiques du Cameroun pour lutter contre les larves.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.