Djaïli Amadou Amal : "Le mariage forcé reste la violence la plus pernicieuse qui soit"


Djaïli Amadou Amal est camerounaise et écrivaine. Son roman, “Les impatientes” (éd. Emmanuelle Collas), qui dresse quatre portraits de femmes africaines confrontées à la domination des hommes, n’en finit plus de récolter des prix dans le monde entier depuis sa sortie en 2020… et d’éveiller les consciences sur la condition des femmes au Sahel. Rencontre.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *