entre l’Espagne et la Pologne, un match nul qui n’arrange personne

Publié le : Modifié le :

L’Espagne et la Pologne n’ont pas réussi à se départager (1-1), samedi à Séville, pour leur deuxième match du groupe E. Ce match nul n’arrange personne, les deux équipes pointant respectivement à la 3e et 4e place de leur groupe avant la dernière journée.

Après un premier match nul pour son entrée dans l’Euro-2021, l’Espagne n’a pas su s’imposer non plus face à la Pologne (1-1), samedi 19 juin, à Séville. Un score qui ne met pas les deux adversaires du soir dans les meilleures dispositions avant la dernière journée du groupe E, où il joueront leur qualification.

Le match démarre sur une possession principalement espagnole – à plus de 75 % sur l’ensemble de la première période. La Roja, comme face à la Suède, fait tourner le ballon sans pour autant percer la défense polonaise. Les occasions sont rares dans le premier quart d’heure, même si Olmo tente une frappe à ras de terre aux abords de la surface de réparation, bien captée par Szczesny (10e). Auparavant, la Pologne s’était essayée à une incursion dans le camp espagnol avec une frappe de Klich aux 20 mètres venue lécher la barre transversale de Simon (6e).

Les Espagnols multiplient les débordements, comme ce centre d’Alba (18e) qui aurait mérité un meilleur sort qu’une déviation en corner. Dans la foulée, Moreno voit sa volée contrée. Côté polonais, choix a été fait d’attendre la Roja avec une défense compacte de 9 joueurs et avec en pointe un Lewandowski prêt à se projeter en cas de contre.

L’Espagne fait le siège de la surface espagnole et Moreno tente de repiquer dans l’axe depuis le côté gauche pour frapper. Son tir apparemment inoffensif se transforme soudain en passe décisive quand Morata dévie ce ballon dans le but polonais (1-0, 25e). S’ensuit un moment de flottement sur un possible hors-jeu de l’attaquant espagnol mais la VAR valide finalement l’action.

Sur un beau mouvement espagnol, la Roja obtient un coup-franc plein axe à l’entrée de la surface polonaise. Moreno enroule du gauche à mi-hauteur. Le ballon contourne le mur mais passe au ras du poteau de Szczesny (34e).

La Pologne tente une timide révolte avec Zielinsi qui, sur un centre de Lewandowski, propulse le ballon juste au-dessus de la cage de Simon (35e). Insuffisant pour inquiéter leur adversaire du soir. La deuxième menace se fait plus précise : Swiderski envoie une frappe à l’entrée de la surface qui vient heurter le poteau de Simon, puis le gardien espagnol, dans la foulée, doit s’employer pour dévier en corner une frappe de Lewandowski qui croyait égaliser (43e).

L’Espagne a, quant à elle, l’occasion de prendre le large et de rentrer au vestiaire avec deux buts d’avance. Mais le plat du pied de Moreno, servi sur un plateau par Alba (45e), n’est pas assez précis.

Un tournant au début de la seconde période

Au retour des vestiaires, c’est finalement la Pologne qui va égaliser. Sur un centre venu de la droite, l’inévitable Lewandowski décroise sa tête qui vient se loger dans le petit filet sur la droite de Simon, trop court (1-1, 54e).

 

La Pologne croit avoir fait le plus dur mais sur l’action suivante le match manque de basculer à nouveau. Moder accroche Moreno dans la surface polonaise, et après visionnage de la vidéo, l’arbitre siffle un pénalty que l’attaquant espagnol de Villarreal expédie sur le poteau (58e). Le ballon revient sur Morata, qui ne parvient pas à cadrer.

L’Espagne ne baisse pas les bras pour autant et se veut toujours menaçante, à l’image de cette frappe de Morata déviée en corner par Szczesny (65e) ou de ce coup-franc rentrant de Sarabia dégagé des deux points par le gardien polonais (71e).

La défense des Blanc et rouge laisse des largesses aux attaquants espagnols. Ces derniers n’en profitent pas à l’image de Torres, oublié au marquage mais qui ne cadre pas sa tête (73e). La Pologne ne se projette que peu, et l’accélération de Lewandowski en contre ne donne finalement rien (77e).

Dans les dix dernières minutes, l’Espagne accentue sa pression pour empocher les trois points mais Morata (80e et 84e) n’arrive pas à concrétiser deux ballons dangereux dans les six mètres de Szczesny. La Roja a laissé passer sa chance et jouera donc sa qualification face à la Slovaquie. À peine mieux lotie, la Pologne devra quant à elle batailler contre la Suède.

 




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *