le Bayern et la Juventus en bonne route pour les huitièmes

Publié le :

En cas de succès, le Bayern Munich et la Juventus Turin ont l’occasion de rejoindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions dès la 4e journée. De son côté, Lille va devoir réaliser un exploit face à Séville pour décrocher son premier succès en C1.

Lors de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le Bayern Munich et la Juventus Turin ont déjà l’occasion, mardi 2 novembre, de décrocher leur place pour les huitièmes de finale, alors que Lille aura fort à faire à Séville pour décrocher son premier succès dans la compétition européenne.

Le Bayern en position de force

Dans le groupe E, le club bavarois (1er, 12 pts), à la fois meilleure attaque et meilleure défense de la compétition, a tout écrasé lors de la phase aller. Face aux Portugais du Benfica, qu’ils avaient balayés à l’aller 4-0, les joueurs de Julian Nageslmann entendent bien poursuivre leur parcours parfait en Coupe d’Europe (trois victoires en autant de matches, 12 buts marqués, 0 encaissé) pour se qualifier pour le top 16 européen.

Après leur défaite en Coupe d’Allemagne à Mönchengladbach (5-0) mercredi, les coéquipiers de Robert Lewandowski se sont relancés samedi par une large victoire sur le terrain de l’Union Berlin (5-2) en Bundesliga. Le serial buteur polonais du Bayern Munich doit jouer face au Benfica Lisbonne (2e, 4 pts) son 100e match en Ligue des champions, dont il est le troisième buteur de l’Histoire, avec 78 réalisations, dont cinq cette saison.

À l’opposé, dans le même groupe, le FC Barcelone (3e, 3 pts) continue de végéter à l’heure d’un déplacement crucial à Kiev sur le terrain du Dynamo (4e, 1 point). Après le licenciement du technicien néerlandais Ronald Koeman, l’intérimaire Sergi Barjuan a débuté samedi par un nul sans saveur contre Alavés (1-1) en Liga. Et les mauvaises nouvelles ont continué d’affluer : Gerard Piqué s’est blessé au mollet droit, Sergio Agüero a eu un malaise. En Ukraine, le Barça doit absolument prendre des points s’il veut se qualifier.

Manchester United veut enchaîner

Dans le groupe F, comme le club catalan, Manchester United (1er, 6 pts) a traversé une période de fortes turbulences. Mais l’entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, maintenu à son poste, dispose d’un atout que le Barça n’a pas : Cristiano Ronaldo. La superstar portugaise a marqué samedi sur le terrain de Tottenham pour offrir aux “Red Devils” une victoire en Premier League (3-0) qui leur a remonté le moral avant la Coupe d’Europe.

Mais en Ligue des champions, la situation des Mancuniens reste tendue, puisque l’Atalanta Bergame, chez qui ils se rendent, n’est qu’à deux points derrière (3e, 4 pts). D’autant plus que les Italiens veulent leur revanche après le match aller perdu 3-2 après avoir mené 2-0. Entre eux, Villarreal (2e, 4 pts) a les cartes en main pour jouer les trouble-fête. Contre les Young Boys de Berne (4e, 3 pts) qu’ils ont écrasés en Suisse à l’aller (4-1), les Espagnols peuvent faire un pas vers la qualification en cas de victoire.

Lille au bord du gouffre

Défait dans les dernières minutes par le PSG (2-1) vendredi en championnat, Lille (3e, 2 pts) a payé, à nouveau, le prix de son inefficacité offensive. À Séville (2e, 3 pts), les Nordistes devront faire mieux s’ils veulent réaliser l’exploit au sein du groupe G.

Aucun club français ne s’est imposé au stade Ramon-Sanchez-Pizjuan en Ligue des champions. Auteurs d’un bon début de saison en Liga, où ils ne sont qu’à un point du leader, la Real Sociedad, les Andalous partent favoris. Dans l’autre match, les Autrichiens de Salzbourg (1er, 7 pts) peuvent se qualifier en cas de succès chez les Allemands de Wolfsburg (4e, 2 pts). Mais le club de Basse-Saxe va un peu mieux, ayant mis fin, samedi à Leverkusen (2-0), à une série de huit matches sans victoire toutes compétitions confondues.

La Juventus touche du doigt la qualification

À défaut de briller en Serie A, où elle reste sur deux défaites consécutives, la Juventus se console en Ligue des champions où elle caracole en tête du groupe H (9 pts). La “Vieille Dame” entrevoit déjà les huitièmes au moment d’accueillir le Zenit Saint-Pétersbourg (3e, 3 pts), qu’elle a battu en Russie (1-0). Un succès validerait le billet des Turinois. Derrière eux, le tenant du titre Chelsea (2e, 6 pts) doit battre la lanterne rouge Malmö (4e, 0 pt), comme à l’aller (4-0), pour éviter une mauvaise surprise.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *