le Cap-Vert domine l’Éthiopie réduite à dix

Publié le :

Pour son entrée dans la compétition, le Cap-Vert a décroché une première victoire face à l’Éthiopie (0-1). Outsider du groupe A, les Requins Bleus ont profité de l’exclusion du défenseur éthiopien Yared Bayeh dès la 12e minute.

Après la victoire du Cameroun contre le Burkina Faso lors du match d’ouverture, ce sont les Capverdiens qui se sont imposés face à l’Éthiopie (0-1), dimanche 9 janvier, à Yaoundé, dans le deuxième match du groupe A. Pour leur troisième participation dans une Coupe d’Afrique des Nations, les Requins Bleus ont débuté la compétition de la meilleure des manières.

Favori de cette rencontre face à une modeste équipe éthiopienne composée d’une majorité de joueurs locaux, les joueurs de Pedro Brito se retrouvent en supériorité numérique dès le début du match. À la 12e minute, Yared Bayhed est expulsé pour une faute sur Julio Tavares. Malgré cet avantage, le Cap-Vert peine à mettre en difficulté ses adversaires. Les Capverdiens monopolisent le ballon, mais n’arrivent pas à se montrer dangereux face au but.

Ce n’est qu’à la 27e minute que l’éthiopien Mignot Dada manque de marquer contre son camp et d’ouvrir le score. Il est sauvé par son gardien Teklemariam Shanko qui réussit à repousser le dégagement hasardeux de son défenseur. Très en vue dans cette rencontre, le portier éthiopien est une nouvelle fois déterminant à la 34e minute sur une double occasion du Cap-Vert. 

Mais juste avant la mi-temps (45’ + 1), ce dernier ne peut rien faire face à Julio Tavares. L’ancien joueur de Dijon trouve enfin le chemin des filets d’une tête plongeante sur une remise dans l’axe de Garry Rodrigues.

Des Capverdiens incapables de faire le break

Au retour des vestiaires, les Requins Bleus abordent le match avec plus de mordant. À la 51e minute, Mignot Dada est proche une nouvelle fois de marquer contre son camp en déviant un centre de Garry Rodrigues.

Les Capverdiens stationnent dans le milieu de terrain des Walya, mais sans réussir à se créer de franches occasions. À la 70e minute, Kenny Rocha Santos se montre toutefois dangereux avec un tir du gauche repoussé d’une belle parade par le gardien éthiopien. Huit minutes plus tard, le milieu de terrain du KV Ostende récidive d’une nouvelle frappe puissante, mais cela passe juste à côté du but de Teklemariam Shanko.

Sans solution, les coéquipiers de Julio Tavares se contentent de ce petit but d’écart et de cette première victoire. Cette dernière leur permet d’obtenir la deuxième place du groupe A derrière le Cameroun.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *