le Covid contrarie la Coupe de France, le Real tombe

La Coupe de France, perturbée par le Covid et les départs à la Coupe d’Afrique, a suivi son cours durant le week-end et Rennes et Clermont en ont fait les frais. Intouchable leader de Liga, le Real Madrid s’est incliné mais conserve une avance plus que confortable.

Coupe de France : Rennes et Clermont chutent face à des Ligue 2

Premières surprises des seizièmes de finale de Coupe de France : Rennes est tombé, dimanche 2 janvier, aux tirs au but sur la pelouse de Nancy (1-1, 4 t. a. b. à 3), la lanterne rouge de Ligue 2. Les Bretons ont imité Clermont, l’autre équipe de l’élite battue quelques minutes plus tôt 2-0 à Bastia, également club de Ligue 2.

Reims, réduit à dix, est passé près d’une humiliation plus grande face aux amateurs de Thaon-les-Vosges (National 3). Mais son attaquant anglais Fraser Hornby, entré quelques secondes plus tôt, a offert le but de la qualification à la dernière minute (1-0, 90e+3).

Monaco, Saint-Étienne et Nantes n’ont, eux, pas tremblé face à des clubs de divisions inférieures. Même si le match remporté par les Verts (4-1) contre Jura Sud (National 2) a été interrompu environ vingt minutes en raison de jets d’engins pyrotechniques depuis le parcage stéphanois en tout début de rencontre.

Bordeaux, décimé par 21 cas positifs au Covid-19, a été balayé à Brest (3-0) dans l’une des deux affiches entre équipes de Ligue 1 de ce dimanche avec le succès de Montpellier face à Strasbourg, grâce à une frappe instantanée de Mihailo Ristic à 20 mètres (20e).

Avec plus d’une moitié de leur équipe de départ (six joueurs) issue de la réserve, les Girondins, déjà peu fringants 17es de Ligue 1, ont souffert face à des Brestois au complet.

Amoindri aussi par sept cas positifs dans son effectif, Monaco a assuré l’essentiel (3-1) sur le terrain de Quevilly, promu en Ligue 2.  Un penalty de Wissam Ben Yedder et un doublé de Kevin Volland ont qualifié l’ASM sous les yeux de son futur entraîneur, le Belge Philippe Clement, présent en tribunes.

Linas-Montlhéry a connu une fin de parcours cruelle. Après avoir été menés 3-0 par Amiens, les amateurs de cinquième division, tombeurs d’Angers au tour précédent, ont égalisé dans le temps additionnel (3-3, 90e+2) mais ont été éliminés à l’issue de la séance de tirs au but (4 t.a.b. à 3).

Deux équipes de quatrième division (National 2) sont qualifiées pour les huitièmes de finale: Bergerac, passé aux tirs au but (0-0, 5 t.a.b. à 4) contre Créteil (N1), et Versailles, large vainqueur (4-0) de La Roche Vendée (N3). C’est une première historique pour le club des Yvelines dirigé par Jean-Luc Arribart, la deuxième fois pour Bergerac, après 2017.

Nice s’était qualifié sans jouer pour les 8e de finale en ayant hérité au tirage du vainqueur entre le Paris FC et Lyon, tous les deux éliminés à la suite des violences au stade Charléty lors de leur 32e mi-décembre.

Liga : Le Real chute, le Barça s’en sort

Le Real Madrid, leader de Liga, a essuyé sa première défaite depuis trois mois. Les hommes de la “Maison blanche”, qui ne s’étaient plus inclinés depuis le 3 octobre et une défaite sur le terrain de l’Espanyol Barcelone (2-1), ont plié dimanche sur un but d’Enes Unal, dès la 9e minute, consécutif à une perte de balle malencontreuse d’Eder Militao.

Pour les hommes de Carlo Ancelotti, c’est la fin d’une série d’invincibilité de 15 matches en trois mois, durant laquelle ils ont enregistré 13 victoires et 2 nuls.

“On est restés en vacances un jour de plus”, a résumé “Carletto” dimanche en conférence de presse d’après-match.

Malgré ce revers, pas de panique pour les Madrilènes : le Real dispose toujours de 15 points d’avance sur le Barça (5e, 31 pts mais un match en moins), qui l’a emporté 1-0 à Majorque en soirée.

Dans la foulée, grâce à un doublé de l’omniprésent argentin Angel Correa (28e, 53e), l’Atlético Madrid a contrôlé 2-0 à domicile l’équipe surprise de ce début de saison en Liga, le Rayo Vallecano, dans le deuxième derby madrilène de cette 19e journée.

Un succès qui permet aux Colchoneros d’oublier un mois de décembre catastrophique (4 défaites en 4 matches de championnat), de débuter 2022 avec une première victoire en Liga depuis le 28 novembre (4-1 contre Cadix), et de doubler au classement leur adversaire du jour, quelque peu diminué par les cas de Covid-19.

Premier league : Chelsea et Liverpool font les affaires de City

Un choc, des buts, mais un match nul qui n’arrange personne: comme au match aller, Chelsea et Liverpool n’ont pas pu se départager (2-2), à Stamford Bridge, lors de la 21e journée du championnat d’Angleterre.

Ce résultat donne encore un peu plus d’espace à Manchester City en tête du classement. La formation de Pep Guardiola, victorieuse in extremis samedi à l’Emirates contre Arsenal (2-1), compte maintenant dix points d’avance sur Chelsea, et onze sur Liverpool, qui a un match de plus à jouer.

Les Reds peuvent nourrir plus de regrets que leurs adversaires, après avoir mené 2-0 à la demi-heure de jeu, et semblé imprenables jusqu’à l’approche de la mi-temps.

Mais c’est du côté de Chelsea que l’ambiance risque d’être la plus lourde dans les prochains jours. Les Blues confirment en effet leurs difficultés face aux grosses cylindrées, puisqu’ils n’ont pris que trois points sur quinze contre City, Liverpool et Manchester United cette saison. Leur dernière victoire probante en championnat remonte au mois de mai dernier, à l’Etihad Stadium, contre Manchester City (2-1). Trop peu pour le champion d’Europe en titre.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *