le Royaume-Uni annonce à son tour un “boycott diplomatique”

Publié le :

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a, mercredi, indiqué à son tour vouloir appliquer “un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Pékin”, auxquels “aucun ministre” de son gouvernement ne prévoit de se rendre.

Les défections se poursuivent. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé, mercredi 8 décembre, un “boycott diplomatique” des Jeux olymiques d’hiver de Pékin, auxquels “aucun ministre” de son gouvernement ne prévoit de se rendre.

“Il y aura effectivement un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Pékin”, a-t-il déclaré lors de la séance hebdomadaire de questions au Parlement, soulignant que le boycott sportif n’est “pas la politique” de son gouvernement.

La décision britannique intervient après l’annonce par l’administration américaine de son “boycott diplomatique” au nom de la défense des droits de l’homme. Pékin a rétorqué que “les États-Unis paieront le prix de leur mauvais coup”.

L’Australie a elle aussi annoncé qu’elle rejoignait les États-Unis dans le “boycott diplomatique” de ces JO. “Tout le monde s’en fiche”, a rétorqué la Chine.

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *