les Bleues battent les Danoises et se qualifient en finale du Mondial-2021

Publié le :

Grâce à sa victoire vendredi contre le Danemark (23-22), l’équipe de France féminine de handball s’est qualifiée pour la finale du Mondial-2021. Les Françaises, sacrées championnes olympiques à Tokyo, affronteront dimanche les Norvégiennes, championnes d’Europe l’an passé, ou les Espagnoles, vice-championnes du monde en 2019.

Les handballeuses françaises, championnes olympiques à Tokyo il y a un peu plus de quatre mois, se sont hissées, vendredi 17 décembre, en finale du Mondial-2021, au terme d’une demi-finale de toute beauté pleine de suspense contre le Danemark (23-22) et se retrouvent à un match d’un doublé exceptionnel.

Les coéquipières de Coralie Lassource affronteront dimanche en fin d’après-midi la Norvège, championne d’Europe l’an passé, ou les Espagnoles, vice-championnes du monde en 2019, qui se disputent dans la soirée (20 h 30) le second ticket pour la finale.

Dans une rencontre très compliquée face à une défense scandinave très bien en place, les Bleues ont fait toute la première période derrière au score, pénalisées par des pertes de balle (dix sur les trente premières minutes) et une attaque en échec sur Althéa Reinhardt, la gardienne danoise.

Le match s’annonçait très fermé entre deux équipes qui se connaissent par coeur et qui sont connues pour leur force défensive. Les Danoises de Jesper Jensen cherchaient la clé pour rentrer dans la défense française imperméable, elles ont trouvé certaines brèches dans le mur bleu en première période, pour mener 12 à 10 à la pause.

Sixième finale pour les Bleues depuis 1999

Avec seulement deux buts d’écart au vestiaire, les Françaises s’en sont sorties avec un moindre mal, grâce aux arrêts de Laura Glauser, notamment un penalty à la 30e minute qui aurait pu faire mal au moral des Françaises. Le bruyant speaker du palais des sports de Granollers a eu beau passer “I will survive” juste avant le début de la seconde période, les Françaises ont continué à buter sur Althea Reinhardt.

C’est dans le dernier quart d’heure, alors que les Françaises avaient mal négocié une double supériorité numérique, qu’Estelle Nze Minko, Pauletta Foppa et Grâce Zaadi ont permis aux Bleues d’inverser la tendance.

>> À voir aussi : En images : toutes les médailles françaises des JO de Tokyo

Et après les échecs de Pineau (penalty), Nocandy et Valentini qui ont toutes les trois buté sur Sandra Toft, la seconde gardienne danoise, c’est finalement la Brestoise Alicia Toublanc, sur son aile droite, qui a donné l’avantage à l’entame des cinq dernières minutes (22-21), pour ne plus laisser les Danoises repasser devant.

Cléopâtre Darleux, entrée en jeu pour la seconde période, a mis Pedersen en échec et scellé la victoire au bout du suspense. La France reste ainsi invaincue en demi-finale de Mondial, et vivra une sixième finale après 1999 (argent), 2003 (or), 2009 (argent), 2011 (argent), et 2017 (or).

Les joueuses d’Olivier Krumbholz entretiennent avec ce succès l’espoir de réaliser un doublé international en l’espace de quatre mois après un sacre olympique, que seules les Danoises (1996) et les Norvégiennes (2008) sont parvenues à réaliser par le passé (un doublé JO-Euro à l’époque).

Avec AFP

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *