Les bouddhas de Bamiyan à l’honneur au musée Guimet, 20 ans après leur destruction

Publié le :

Le 11 mars 2001, les Taliban dynamitaient deux statues monumentales représentant Bouddha à Bamiyan, en Afghanistan. Vingt ans plus tard, le musée Guimet leur consacre une exposition virtuelle et reproduit la vallée afghane de Bamiyan grâce à une immense fresque photographique du plasticien Pascal Convert. Une partie des œuvres présentées ont été découvertes dans les années 1920 – et rapportées en France – par l’ancien directeur de l’établissement et son épouse, Joseph et Ria Hackin. 

Cette exposition est une exception en France, où le monde de la culture s’impatiente et réclame à la fois un meilleur soutien du gouvernement et la réouverture des lieux de la culture. Roselyne Bachelot espère que les activités pourront reprendre avant fin juin.

La Belgique, elle, a déjà rouvert ses musées. Les expositions affichent complet mais les établissements ne sont remplis qu’au tiers de leur capacité habituelle, pour maintenir la distanciation sociale et accueillir le public durablement, malgré la pandémie.

Enfin, en Angleterre, malgré la tourmente familiale due au départ du prince Harry et de Meghan Markle, la reine Elizabeth II s’est dite satisfaite de son dernier portrait officiel. Il s’agit d’une œuvre de la peintre espagnole Miriam Escofet, qui ornera les murs du ministère des Affaires étrangères.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *