Lutte contre l’urgence climatique : les nouveaux rebelles

Publié le :

Cinq ans après l’Accord de Paris sur le climat, une vague de contestation entend pousser les États et les entreprises à respecter leurs engagements pour limiter le réchauffement de la planète. Partout en Europe, des mouvements fleurissent. Des citoyens en colère bloquent des carrefours, des usines, passent à l’action directe non violente et symbolique.

C’est le cas en France, où des jeunes délaissent parfois un emploi respecté pour embrasser la cause climatique. Blocage d’axes routiers et d’usines, décrochages de portraits du président, rien ne leur fait peur, même pas la garde à vue ou les poursuites judiciaires.

Avec leurs mouvements Extinction Rebellion et Action Non Violente Cop21, ils prônent la désobéissance civile pour réveiller les consciences, mobiliser les citoyens et faire pression sur le gouvernement et les entreprises.

>> À voir aussi, notre Reporters : Génération climat

Pendant dix jours, nos journalistes Karina Chabour et Claire Paccalin ont pu suivre leur mobilisation et ainsi raconter cette lutte, ses joies et ses embûches.

Entre blocages, arrestations, veillée devant le commissariat, procès et happenings, nous vous proposons une plongée au cœur de la bataille menée par ces collectifs ouverts à tous, sans chefs déclarés et où entraide et système D sont la règle.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *