Pour la reprise, le festival d’Avignon veut “se souvenir de l’avenir”

Publié le :

Pour sa 75e édition, après une année de pause due à la pandémie de Covid-19, le spectacle vivant réinvestit la ville d’Avignon, du 5 au 25 juillet sur le thème : “Se souvenir de l’avenir”. Le directeur du festival, Olivier Py, et la metteuse en scène et directrice des Plateaux sauvages Laetitia Guédon en parlent avec Laure Manent. Ils évoquent le renouveau d’Avignon après la pandémie, la joie de retrouver le public, l’énergie de la création et l’appel d’air que le festival va représenter pour toutes les compagnies qui ont été violemment malmenées par les confinements.

Ils nous parlent aussi de leurs créations présentées à Avignon : “Hamlet à l’impératif”, la pièce “la plus connue du dramaturge le plus connu” qu’Olivier Py décline notamment en feuilleton, sur plusieurs jours et gratuitement pour donner tout son sens à l’expression “théâtre populaire”.

Laetitia Guédon et sa compagnie 0,10 présentent “Penthésilé.e.s amazonomachie”, une pièce de Marie Dilasser sur les liens entre les femmes et la puissance, une œuvre à laquelle la metteuse en scène donne une “esthétique indisciplinée” en mêlant théâtre, chant, danse, vidéo pour créer une porosité entre les arts.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *