réaliste, le Gabon gâche le rêve des Comores

Publié le : Modifié le :

Les Comores, petit Poucet de cette CAN, ne sont pas parvenus à concrétiser leur domination, lundi, face au Gabon, et ont pris une leçon de réalisme (1-0) face à des Panthères qui rejoignent le Maroc en tête du groupe C.

Parfois l’envie et les belles intentions ne suffisent pas. Les Comores l’ont appris à leurs dépens, lundi 10 janvier, dans leur premier match du groupe C de la CAN-2022. Plus incisifs, ils ont manqué de réalisme, laissant la victoire au Gabon (1-0).

En revanche, cette victoire devrait apparaître comme une bulle d’air pour le Gabon, englué dans les difficultés extra sportives entre affaires de pédophilie dans sa fédération, championnat national à l’arrêt, cas de Covid-19 pour les stars Aubameyang et Lemina et enfin, une grève des joueurs en raison d’une histoire de primes.

Sans complexes malgré leur statut de petit Poucet de cette CAN-2022, les Comores prennent le contrôle du match dès le coup de sifflet. Ils s’installent dans le camp gabonais et ne tardent pas à se procurer leurs premières occasions. Le gardien gabonais Amonone rate sa sortie sur un corner mais M’changama ne peut prendre sa chance dans un but vide (12e).

Leçon de réalisme

Mais pour leur découverte de la phase finale de la CAN, les Comores prennent vite une leçon de réalisme. Sur sa première occasion, le Gabon ouvre le score. Auchanga sert Boupendza dans la profondeur. L’attaquant du championnat turc, dans un angle fermé, trouve la lucarne droite d’Ahamada (16e, 1-0).

Les Cœlacanthes ne se découragent pas et repartent à l’assaut. Aidés par les sorties hasardeuses de Amonone, ils manquent à plusieurs reprises d’ouvrir le score. Malgré les belles intentions, ils peinent à trouver leurs deux pointes : Ben Fardou et M’changama.

En face, le Gabon semble se reposer sur le “kick-and-rush” : des grands ballons devant dans l’espoir de prendre de vitesse la défense comorienne. Les Panthères paient aussi leur grève de l’entrainement : ils tombent comme des mouches et passent de longues minutes à terre, trop justes physiquement.

En deuxième mi-temps, les Comores insistent et font le siège du but gabonais. Ils s’exposent toutefois à des contres, à l’image de celui initié par l’inévitable Boupendza, finalement signalé hors-jeu (53e).

Fin de match emballante

Les Verts poussent et Mattoir est heurté dans la surface par Poko. Malgré les protestations des Comores, l’arbitre ne juge pas qu’il y a penalty. La VAR n’intervient pas sur cette situation litigieuse, qui aurait pu être fatale aux hommes d’Amir Abdou puisque le Gabon manque de les surprendre sur le contre qui s’ensuit (58e).

Une reprise de Mohamed Youssouf manque le cadre (62e), une frappe lointaine de Djoumoi est difficilement repoussée par Amonome tandis que le Gabon manque le break quand Bouanga est stoppé par Ali Ahamada (73e).

Malgré quelques tentatives désespérées, à l’image de ce lobe lointain de Ben Fardou, les Comores doivent s’avouer vaincues. Le Gabon rejoint le Maroc, vainqueur plus tôt du Ghana, en tête du groupe C. Pour les Comores, la quête d’une première victoire dans le tournoi risque désormais de s’avérer compliquée : sur le papier, les Panthères étaient l’équipe la plus à sa portée.

Revivez la soirée avec notre liveblog

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *