Séries : avec “Le Serpent”, Tahar Rahim se mue en serial killer

Publié le :

Dans cette édition 100% séries de “A l’Affiche !”, Laure Manent et Nina Masson évoquent la dernière série de Netflix, “Le Serpent”, qui met en scène le tueur en série français Charles Sobhraj, un assassin surnommé ainsi pour le charme qu’il exerçait sur ses victimes, des hippies et routards en voyage en Asie dans les années 70. Il est incarné par un Tahar Rahim métamorphosé,

“Pour l’interpréter j’ai vraiment vraiment galéré”, confie Tahar Rahim à France 24. “J’ai dû créer mon personnage  de l’extérieur : le look, la façon de marcher, la façon de parler… En espérant que ça finisse par venir à l’intérieur et créer quelque chose”.

Également au sommaire de cette édition

Zoom sur la quatrième saison de “The Handmaid’s Tale”, disponible le 29 avril sur OCS. La série dystopique inspirée du roman “La servante écarlate” de Margaret Atwood dépeint une dictature patriarcale, la République de Gilead où les femmes encore fertiles sont réduites à leur rôle de reproductrice, soumises à des viols ritualisés pour donner des enfants aux caciques du régime. Dans cette nouvelle saison, le pouvoir cherche à abattre son ennemie publique n°1, June Osborne, incarnée par Elisabeth Moss.

Dans la deuxième saison d'”Hippocrate”, de Thomas Lilti, les équipes médicales sont confrontées à une rupture de canalisation qui entraîne des catastrophes en cascade à l’hôpital. Louise Bourgoin a confié à Nina Masson combien elle avait découvert les coulisses et la réalité précaire des hôpitaux en France en tournant la série.

Et puis, France 2 s’intéresse au milieu scolaire avec “L’école de la vie”. La série aborde les problèmes de pauvreté, de handicap, ou de maltraitance des ados et met en scène un jeune professeur qui dépasse le cadre de sa classe pour s’intéresser aux vies de ses élèves. À chaque problème, une solution à la fin de l’épisode…

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *