Un an après les monstrueux incendies, l’Australie a-t-elle tiré des leçons ?

Pour l'écologue Mark Graham, "la structure de ces forêts a été profondément modifiée. Et cela prendra des décennies, voire des siècles, avant qu'elles ne s'en remettent, car ces feux ont été tellement intenses."
Pour l’écologue Mark Graham, “la structure de ces forêts a été profondément modifiée. Et cela prendra des décennies, voire des siècles, avant qu’elles ne s’en remettent, car ces feux ont été tellement intenses.” © France 24


Par :


Grégory PLESSE

|
Richelle HARRISON PLESSE

Il y a un an, le sud-est de l’Australie était aux prises avec de gigantesques incendies de brousse,  alors que le pays connaissait l’année la plus sèche et la plus chaude jamais enregistrée. Pas moins de 18 millions d’hectares ont été réduits en cendre, la faune et la flore dévastée, 33 personnes sont décédées… Une question divise le pays : ces feux de brousse sont certes un phénomène saisonnier, mais leur intensité cataclysmique a-t-elle été amplifiée par la dérégulation climatique actuelle ? Reportage de nos correspondants Richelle Harrison et Grégory Plesse.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *