Vaccins anti-Covid : AstraZeneca dans la tourmente

Publié le :

Le laboratoire AstraZeneca, qui n’était pas un spécialiste des vaccins, s’est retrouvé à produire l’un des vaccins les plus attendus de toute l’histoire. Décryptage.

Le vaccin AstraZeneca est sûr à 79 % (à 80 % même, sur les plus de 65 ans), selon une vaste étude américaine menée sur 30 000 personnes, publiée lundi. Une bonne nouvelle pour le groupe britannico-suédois, dont le vaccin pourrait à son tour être autorisé aux États-Unis dans les prochaines semaines. Une nouvelle alors que le groupe est toujours dans la tourmente, accusé par l’Union européenne de ne pas faire “tous les meilleurs efforts” pour honorer les livraisons de doses prévues.

Les problèmes de livraison sont-ils liés à un manque d’expérience du groupe dans les vaccins ? Car AstraZeneca n’était pas spécialiste des vaccins avec la crise du Covid-19. Cela n’a pas empêché son PDG de se lancer, lorsqu’il a été appelé par le Premier ministre britannique.

Seulement, au lieu de créer une très bonne publicité, le groupe s’est retrouvé au centres de polémiques et l’image a été ternie. 

Le PDG d’AstraZeneca, Pascal Soriot, est “sur la sellette” déclarait il y a quelques jours la ministre chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, sans que l’on sache à quel point cette déclaration était fondée.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *