“Vers la bataille” d’Aurélien Vernhes-Lermusiaux : à la recherche d’une guerre introuvable

Publié le :

Dans ce nouveau numéro de “A l’Affiche” 100% ciné, Laure Manent et Thomas Baurez reçoivent Aurélien Vernhes-Lermusiaux. Dans son dernier film “Vers la bataille”, on suit les pérégrinations de Louis, photographe parisien venu immortaliser la guerre menée par l’armée française entre 1861 et 1867 au Mexique. Pendant cette “expédition au Mexique”, épisode méconnu en France, Paris a tenté d’imposer sur place un régime favorable à ses intérêts.

Embauché pour photographier les combats, Louis joue de malchance et est incapable de trouver le front mais rencontre en chemin Pinto, avec qui il se lieu peu à peu d’amitié. Aurélien Vernhes-Lermusiaux rend hommage aux pionniers de la photographie qui ont osé sortir des studios de ville pour se lancer à l’aventure. Il y aborde la question de l’image et de sa manipulation mais aussi le deuil, la perte de soi à travers celle de l’autre ou encore la mémoire, le tout dans des décors naturels qui subliment le film. Le personnage de Louis, un peu loser, légèrement méprisant et franchement arrogant, est incarné par Malik Zidi qui porte le film sur ses épaules. Il est flanqué de l’acteur Leynar Gomez, bien loin de son rôle dans « Narcos ».

Parmi les autres sorties de la semaine, “The Father” de Florian Zeller. Le dramaturge français adapte ici sa propre pièce, “Le père”, ce qui lui a valu l’Oscar du meilleur scénario adapté. Anthony Hopkins, qui incarne un père sombrant dans la sénilité, a de son côté reçu l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de ce naufrage qu’est la vieillesse.

Enfin, “Promising Young Woman” d’Emerald Fennell raconte l’histoire d’une jeune femme déterminée à donner une bonne leçon à la gent masculine. Carey Mulligan incarne Cassie, une Américaine qui prétend avoir trop bu pour observer la façon dont les hommes se comportent avec elle lorsqu’elle est dans cet état. A 35 ans, Emerald Fennell signe ici son premier long-métrage en tant que réalisatrice. Comédienne, elle avait incarné Camilla Parker-Bowles dans la série “The Crown”. “Promising young woman” a déjà remporté 3 Bafta et l’Oscar du meilleur scénario. Beaucoup voient en Emerald Fennell la relève du cinéma britannique.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *